METRO France a choisi une solution Oracle pour favoriser la mobilité interne

 

METRO France a choisi une solution Oracle pour favoriser la mobilité interne

Jérôme Grillet, Directeur du Développement RH de METRO France, s’est exprimé lors de la 3ème édition de la French Connection sur le thème “rendre l’environnement de travail plus humain”. Cet événement a été organisé par Oracle au Palais de Tokyo le 29 novembre 2018 et a réuni 400 personnes.

 

METRO France est le 1er fournisseur de produits alimentaires aux restaurateurs. Ils emploient 9000 personnes. Jérôme Grillet décrit METRO France comme une société “très humaine” qui a toujours cherché à favoriser la mobilité interne. Celle-ci fonctionne plutôt bien. En effet, sur 9000 personnes 800 personnes changent de poste chaque année. C’est grâce à des programmes comme “vis ma vie” qui concerne les collaborateurs qui veulent changer de poste : “Nous leur libérons du temps pour qu’ils s’imprègnent du poste qui les intéresse” précise-t-il. Le but est, selon Jérôme Grillet, de “préparer les collaborateurs à ce qui les attend demain et donc faciliter leur évolution au sein de l’entreprise”.

Même si la situation était satisfaisante, cela manquait de fluidité et de transparence : “Nous voulions accroître la mobilité interne afin d’être prêts à affronter les grands changements à venir en matière de compétences” précise-t-il. Ils considéraient avoir pris du retard en ce qui concerne la digitalisation des collaborateurs. Ils ont donc repensé la politique de gestion de la mobilité professionnelle en se focalisant sur “comment chaque salarié évolue et pourquoi il évolue”.

Pour se réformer, ils ont choisi il y a quelques mois, le module RH d’Oracle sur la gestion des performances et des talents : “une personne qui a envie d’évoluer peut le dire à n’importe quel moment de l’année et non pas seulement au moment de l’entretien annuel” ajoute-t-il. Cela permet d’avoir des alertes et d’accélérer les processus de mobilité. MERTO France espère beaucoup du module RH d’Oracle. Pour l’instant, ils ont peu de recul car il a été mis en place en octobre 2018.

Pour le paramétrage, ils ont été accompagnés par l’intégrateur Des systèmes et des hommes, ce qui leur a permis de choisir juste ce qui était intéressant pour eux : “l’erreur est de vouloir trop customiser et, pour éviter cela, il est important d’être accompagner par un prestataire neutre qui vous conseille” explique Jérôme Grillet.

METRO France a une feuille de route RH jusqu’en 2023. Des outils seront développés spécifiquement en France et d’autres viendront de la maison mère en Allemagne. Certains outils Oracle sont à l’étude : par exemple, la possibilité de proposer automatiquement des postes qui pourraient correspondre à la demande du collaborateur. Aujourd’hui, un collaborateur qui voudrait évoluer, devrait rechercher manuellement dans la “bourse à l’emploi”, ce qu’il ne fait pas car ce n’est pas pratique.

Auteure : Sandrine Baslé