L’activité économique en France :
Emploi et création/radiation d’entreprises

Vous vous demandez peut-être combien il y a d’entreprises en France et comment elles sont réparties. Ce document vise à clarifier les éléments essentiels concernant l’activité économique en France : L’emploi, la création et la radiation d’entreprises.

L’activité économique en France

En France, il y a 5,5 millions d’entreprises, c’est-à-dire d’entités juridiques ayant la personnalité morale (SARL, SAS, SASU, SCI, etc.) Source : https://www.economie.gouv.fr/cedef/chiffres-cles-des-pme

L’emploi par type d’entreprise : ​

  • Les Grandes Entreprises (GE) représentent 0,01% des entreprises et emploient 30% des salariés.
  • Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) représentent 0,1% des entreprises et emploient 25% des salariés.
  • Les Petites et Moyennes Entreprises (PME) représentent 4% des entreprises et emploient 25% des salariés.
  • Les Microentreprises (MIC) représentent 96% des entreprises et emploient 20% des salariés. 60% des Microentreprises n’emploient aucun salarié (source : INSEE 2015).

 

 

 

 

% du total des entreprises

% du total des salariés

Grandes entreprises

0,01%

30%

ETI

0,1%

25%

PME

4%

25%

Micro-entreprises

96%

20%

Définitions GE, ETI, PME et MIC : 

  • Les Grandes Entreprises (GE) sont des entreprises non classées dans les catégories précédentes
  • Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sont des entreprises qui n’appartiennent pas à la catégorie des PME et qui, d’une part, occupent moins de 5 000 personnes et d’autre part, ont un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 1 500 millions d’euros ou un total de bilan n’excédant pas 2 000 millions d’euros
  • Les Petites et Moyennes Entreprises (PME) sont celles qui emploient moins de 250 personnes et ont un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 50 millions d’euros ou un total de bilan n’excédant pas 43 millions d’euros
  • Les Microentreprises (MIC) occupent moins de 10 personnes et ont un chiffre d’affaires annuel ou un total de bilan n’excédant pas 2 millions d’euros.


Source : décret n° 2008‑1354 du 18 décembre 2008

Les 11 branches professionnelles (en rouge ci-dessous) en tension au niveau du recrutement (pour lesquelles il est difficile de trouver des candidats) :

  • métallurgie et sidérurgie
  • bâtiment et travaux publics
  • chimie et pharmacie
  • plastiques, caoutchouc et combustibles
  • verre et matériaux de construction
  • bois et dérivés
  • habillement, cuir et textile
  • culture et communication
  • industrie agroalimentaire
  • commerce de gros et import-export
  • commerce alimentaire
  • commerce de détail non alimentaire
  • services de l’automobile et des matériels roulants
  • hôtellerie, restauration et tourisme
  • transports
  • sanitaire et social
  • banques, établissements financiers et assurances
  • Immobilier et activités tertiaires liées au bâtiment
  • bureaux d’études et prestations de services aux entreprise
  • professions juridiques et comptables
  • nettoyage, manutention et récupération et de la sécurité
  • branche non agricole diverses : bijouterie, pompes funèbres, travail temporaire, organismes de formation, eau et assainissement, sport, coiffure, enseignement privé hors contrat et esthétique

Source : https://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/tableaux-de-bord/les-portraits-statistiques-de-branches-professionnelles/?max_articles=16

Créations d’entreprises :

400 000 entreprises se créent chaque année (source : https://statistiques.cngtc.fr/) et le nombre de création d’entreprises augmente de 10% en moyenne par an depuis 10 ans.

Vous trouverez ci-dessous le taux d’immatriculation comparé aux taux d’ouverture de procédures collectives par région. L’Ile-de-France, la NOuvelle Aquitaine et l’Auvergne-Rhône-Alpes sont les régions les plus dynamiques, suivies par la Bretagne et les Pays de la Loire

Les régions les plus dynamiques, les régions où il ne se passe pas grand chose et les régions en perte de vitesse :

Répartition des créations d’entreprises par secteurs d’activité et répartition des immatriculations par région (en % du total) : les secteurs industriels représentent 1,6% des immatriculations (en 2018)

Répartition des immatriculations par région (en % du total)

Répartition des immatriculations selon le statut juridique 

Répartition des dirigeants par sexe au sein des grands secteurs dans le cadre des immatriculations (*) (**)

Radiations

50 000 entreprises radiées chaque année et ce chiffre a tendance à diminuer chaque année ; le taux national de radiation est de 5% en moyenne sur la France  (source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/fichier/3152833/ENTFRA17.pdf)

Âge moyen des entreprises soumises à une radiation par secteurs (*)- Hors sociétés civiles) :  les entreprises vivent en moyenne 10 ans

Panorama des types de jugement pour l’ouverture de procédures collectives : après l’ouverture de procédure collective, 4 possibilités

  • Procédure de sauvegarde
  • Redressement judiciaire
  • Liquidation judiciaire
  • Procédure de rétablissement professionnel